AccueilNos attentesNos competencesNotre independanceTemoignagesContactLiens
Non coté
 

< Retour

Investissement non coté
Le Point
– Mai 2009 (interview)

 
Investissement en non coté

Loin des variations incessantes des valeurs cotées en Bourse, les entreprises non cotées offrent une alternative intéressante aux investisseurs en actions qui cherchent à diversifier leur portefeuille. « Il ne faut cependant pas se croire à l’abri des risques, rappelle Yves Gambart de Lignières, conseiller en gestion de patrimoine, car si les variations sont moins visibles, elles existent bel et bien, à la hausse ou à la baisse. »
Selon l’indice du Private Equity de la société State Street, la perte a atteint 25% pour les investisseurs en 2008, mais sur dix ans, le gain moyen annuel continue à s’afficher au-dessus de 9% !

Plutôt destiné aux investisseurs disposant déjà d’un gros portefeuille boursier, ce type d’investissement n’est pas aisé à mettre en œuvre et nécessite, la plupart du temps, une mise de départ élevée, de plusieurs dizaines de milliers d’euros. D’où le succès des véhicules collectifs, FIP et FCPI, qui offrent à la fois une diversification des investissements entre plusieurs PME et un ticket d’entrée plus abordable, de quelques milliers d’euros. « Il faut se montrer très sélectif, prévient Yves Gambart de Lignières, car peu de gérants obtiennent des performances correctes et certains fonds sont lourdement chargés en frais. »

Intégralité de l’article de presse ici.
N'hésitez pas à nous interroger sur le private equity.

 

 
Accueil I Vos attentes I Nos compétences I Notre indépendance I Témoignages I Parutions I Contact I Liens
Conseil en gestion privée I CGPI I Gestion de patrimoine I Conseil en placements financiers I Conseil en investissements immobiliers I Conseil Fiscal I Family Office
Glossaire I Plan du site I Mentions Légales